Vous êtes ici

COVID-19 Live

19/03
Bonjour Roger, Effecitvement, la gouvernement a annoncé toute une série de mesures d’urgence de soutien aux entreprises. La FESP participe depuis le début de la crise aux réunions organisées à Bercy autour de Bruno LE MAIRE. Ce qui faut en retenir : des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts) ; des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d'un examen individualisé des demandes ; une aide de 1 500 € pour toutes les petites entreprises (CA < 1 million d’euros), les indépendants, et les microentreprises ayant subi une perte de 70% de CA,...Lire la suite
19/03
Une première série de mesures a été adoptée à l'unanimité par le CA de la Cnaf hier pour les EAJE relevant d'un financement PSU. Vous trouverez dans le lien ci-dessous le dispositif ainsi que la déclaration de la Présidente de la Cnaf à l'égard de nos partenaires: Coronavirus_vote_unanime_conseil_d%27administration_cnaf.pdf La FESP continue de travailler avec la CNAF pour obtenir des mesures de compensation pour tous les autres acteurs. Il nous a été indiqué : « Sur le secteur de la Petite enfance, nous travaillons de manière rapprochée avec les services ministérielles de Mme Dubos sur : -...Lire la suite
19/03
La FESP a eu connaissance d’un projet de décret, que vous voudrez bien trouver ci-joint sur le dispositif du chômage partiel élaboré par le Ministère du travail. Ce projet précise que « le taux horaire de l’allocation d’activité partielle est égal à 70% de la rémunération horaire brute telle que prévue à l’article R. 5122-18, limitée à 4,5 fois le taux horaire du salaire minimum interprofessionnel de croissance. Ce taux horaire ne peut être inférieur à 8,03 euros. » ; L’état s’engage par la suite à rembourser 100% de l’indemnité qui aura été versée dans les 10 à 12 jours suivants le versement...Lire la suite
19/03
Suite au renforcement des mesures visant à prévenir la propagation du virus, le Haut Conseil de la Santé Publique a rendu un avis établissant des critères de vulnérabilité et permettant d’identifier des personnes dont l’état de santé conduit à les considérer comme présentant un risque de développer une forme sévère de la maladie du Coronavirus. Il s’agit des critères suivants: - Femmes enceintes ; - Maladies respiratoires chroniques (asthme, bronchite chronique...) ; - Insuffisances respiratoires chroniques ; - Mucoviscidose ; - Insuffisances cardiaques toutes causes ; - Etc. (voir...Lire la suite
19/03
Le ministre des Solidarités et de la santé a décidé de mettre en place une stratégie de gestion et d’utilisation maîtrisée des masques en priorité dans les zones où le virus circule activement (les « zones d’exposition à risque »). Les pharmacies d’officine reçoivent, en ce moment même, des masques pour les professionnels de santé amenés à prendre en charge des patients COVID-19 en ville et pour les professionnels du domicile afin de garantir la continuité de l’accompagnement à domicile des personnes âgées et des personnes en situation de handicap. La liste de ces « zones d’exposition à...Lire la suite

Pages