Vous êtes ici

COVID-19 Live

01/04
Depuis le début de l’épidémie, entreprises et salariés des services à la personne sont fortement mobilisés, aux côtés des associations et structures publiques, pour organiser le maintien à domicile des personnes les plus fragiles. Ce sont prés d’un million de nos ainés qui sont ainsi pris en charge. Ils le sont d’abord pour préserver les capacités hospitalières de prise en charge des personnes âgées pour éviter les hospitalisations. Ils le sont également car sollicités par les pouvoirs publics pour les sorties d’hospitalisation des guéris du virus afin de libérer les lits. Or à ce stade, les...Lire la suite
31/03
Comme l’a détaillé le comité stratégique de la CNSA dans sa dernière note de cadrage et comme le martèle sa Présidente Marie-Anne Montchamp, " même si le front de l'hôpital est essentiel, il n’en reste pas moins que pour gagner une guerre sanitaire, nous avons besoin du deuxième front, celui de l’aide à domicile et des établissements d’hébergements pour les personnes âgées et handicapées" . Pour cela, le reconnait Madame Montchamp, il va falloir agir vite et de plus en plus dans l’urgence, quitte à appliquer des approches dérogatoires. L'objectif est de sécuriser les interventions...Lire la suite
30/03
Faire face à l’urgence Cette communication urgente du comité stratégique du conseil de la CNSA a pour objectif de « Faciliter la prise d’initiative ; Suivre régulièrement les alertes liées aux évolutions concrètes des situations de confinement domiciliaire à des fins de résolution rapide (infra journalière) ». Ces propositions sont issues des positions convergentes des parties prenantes même si « le niveau d’acuité des besoins est encore sensiblement différencié selon le territoire ». Elles s’articulent autour de deux axes prioritaires « Pilotage en phase de confinement domiciliaire » et «...Lire la suite
30/03
Cas de figure Formalités IJSS Indemnisation complémentaire par l’employeur (en l’absence de dispositions conventionnelles plus favorables) Salarié malade identifié coronavirus Arrêt maladie classique Oui Avec délai de carence et condition d’ancienneté Oui Sans délai de carence Sans condition d’ancienneté (ordonnance du 25 mars et décret du 4 mars) (1) Salarié non malade mais « cas contact » avec un salarié malade identifié coronavirus Arrêt de travail dérogatoire Oui Sans délai de carence ni condition d’ancienneté (décret du 31 janvier) Oui Sans délai de carence Sans condition d’ancienneté...Lire la suite
21/03
What do you want to do ? New mail Copy What do you want to do ? New mail CopyLire la suite

Pages