Vous êtes ici

Toute l'actualité

Break'Fesp Formation Emploi Retour sur le 3ème Break'Fesp Formation Emploi

Lors du dernier Break’Fesp, nous avons évoqué les barèmes 2021 de prise en charge de la formation et nous avons réalisé une présentation de la plateforme VisioMetiers.

Lors du dernier Break ’Fesp Formation Emploi, nous avons passé en revue les règles de prise en charge de la formation permettant d’élaborer et d’optimiser les plans de développement des compétences (PDC) de vos collaborateurs qui vont à partir du 1er Avril 2021. C’est ainsi que

  • Pour les entreprises de moins de 50 salariés, le montant de prise en charge des coûts pédagogiques des actions individuelles du plan de développement des compétences (PDC) a été fixé à 30€ de l’heure. Il n’y a plus de prise en charge des charges liées aux salaires, à l’exception des actions éligibles à la Caisse Nationale Solidarité et Autonomie (CNSA). 
  • Le permis B est financé à 50% dans la limite de 1000€ par stagiaire
  • Les démarches de Validation des acquis de l’expérience sont encouragées et peuvent s’articuler avec un parcours de formation dans le cadre d’une reconversion ou promotion par alternance (Pro A) présentée ci-dessous.
  • Il n’y a toujours pas de prise en charge de la formation interne ni de l’action de formation en situation de travail (AFEST). La fédération portera ces sujets au sein de la Commission Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (CPNEFP)
  • L’OPCO EP a lancé dans un certain nombre de régions des consultations pour une nouvelle programmation des actions collectives du PDC. Retrouvez-les sur le siteet.
  • Pour les entreprises de plus de 50 salariés, les prises en charge se font au titre des contributions conventionnelles de la branche. Les plafonds annuels de prise en charge pour les actions individuelles sont fixés à : 16 000 € pour les entreprises de 50 à 199 salariés (ETP) 16 000 € pour les entreprises de 200 à 399 salariés (ETP) 40 000 € pour les entreprises de 400 à 999 salariés (ETP) 85 000 € pour les entreprises de 1000 salariés. 
  • Les dispositions concernant le contrat de professionnalisation et d’apprentissage sont inchangées. Nous sommes en attente des annonces du gouvernement concernant les aides exceptionnelles aux employeurs après le 31 Mars 2021. 
  • Le dispositif Vision pro est suspendu depuis le 31/12/2020 et le Conseil d’Administration de l’OPCO de mars se prononcera sur son éventuelle pérennité.
  • La promotion ou reconversion par alternance (Pro-A) remplace la période de professionnalisation depuis le 1er janvier 2019. Cette nouvelle modalité de formation en alternance vise à donner une qualification reconnue et certifiante susceptible de favoriser l’évolution professionnelle des salariés.

Nous vous encourageons à regarder avec attention ce dispositif qui donnera toute sa mesure en 2021. Le dispositif Pro-A doit permettre d’acquérir une certification professionnelle figurant sur la liste définie par la branche professionnelle dans l’accord étendu du 10 juillet 2020.

La durée de la formation doit être comprise entre 15 % et 25 % de la durée totale de la Pro-A avec un minimum de 150 heures. Toute promotion ou reconversion par alternance doit être formalisée par la conclusion d’un avenant au contrat de travail du salarié concerné, précisant la durée et l’objet de l’action de formation envisagée. Cet avenant est à déposer auprès d’OPCO EP.

Pour les formations éligibles au financement de la CNSA, les coûts pédagogiques sont pris en charge à hauteur de 50% par cette dernière, le reliquat (coût pédagogique, salaires et frais annexes) étant pris en charge à 9,15€/heure dans la limite de 3 000€. Pour les autres formations, le financement est également de 9,15€/heure pour les coûts pédagogiques, salaires et frais annexes, dans la limite d’une enveloppe de 3 000€. Le reliquat s’impute sur l’enveloppe de fonds de la conventionnelle de la branche dans la limite de 50% du coût total.

Dans ces deux situations, les salaires sont pris en charge dans un plafond de 2 000€.

Il en résulte que certaines formations peuvent être prises en charge à hauteur de 100% des coûts pédagogiques et pour une part variable selon le niveau de salaire et de la durée de la formation. Une certification complète est aujourd’hui exigée mais la fédération se propose de solliciter les instances compétentes pour envisager ce même mécanisme pour des blocs de compétences.

La deuxième partie du Break’Fesp Formation-emploi a été consacrée à la présentation de la plateforme « VisioMétiers » de la société TestUnMétier, lancée en partenariat avec Pôle emploi. Cette plateforme vise à valoriser des métiers en tension afin de favoriser le recrutement de personnes en reconversion.

Cet outil a été développé pour les conseillers en évolution professionnelle (CEP) qui ont conçu et gèrent la plateforme, et permet de dialoguer en visioconférence avec des professionnels des métiers en question.

La Fesp soutient cette solution innovante et encourage les professionnels des entreprises de SAP à devenir des experts-métiers volontaires en tant qu’ambassadeurs sur cette plateforme.

Comment rejoindre la communauté d’experts-métiers «Ambassadeurs» ? 

  1. Je crée mon compte et complète mon profil ici
  2. J’indique mes créneaux de disponibilité
  3. Je reçois les demandes de visioconférences que je peux accepter ou refuser
  4. Je fais ma visioconférence !

Pourquoi devenir expert-métier ?

  • Repérer des talents : Vous serez en contact avec des personnes motivées et intéressées par votre métier. C’est aussi l’occasion pour vous de recruter des talents aux compétences transférables.
  • Mettre à profit votre expérience : Partager votre expérience et le quotidien de votre métier, c’est aider des personnes à la recherche d’une nouvelle orientation professionnelle à valider leur projet.
  • Promouvoir votre métier : Faites connaitre votre métier et suscitez des vocations en devenant ambassadeur de votre profession.
  • Valoriser votre marque employeur : Votre présence sur la plateforme va mettre en avant votre entreprise, ses valeurs et sa notoriété.
  • Lever les a priori : Faire connaître la réalité de votre quotidien à des personnes qui ne connaissent pas votre métier est la meilleure manière de lever les a priori.

N’attendez plus pour devenir des ambassadeurs des métiers des #SAP, inscrivez-vous ici.

+ Replay du Break’FESP Formation-Emploi en vidéo. 

+ Prochain Break'Fesp le Jeudi 11 mars 2021 : Hub Alternance et AUXPROS

Inscription ici.

+ Contact : nicolas.rousseau@fesp.fr 

Fichiers attachés: 
Retourner aux articles