Vous êtes ici

Toute l'actualité

Prime aux personnels du maintien à domicile : des annonces mais pas de mode opératoire !

L'ensemble des fédérations et associations représentatives des services d’aide, de soin et d’accompagnement à domicile tire la sonnette d’alarme pour dénoncer le flou autour des annonces du gouvernement visant à voir les professionnels du maintien à domicile bénéficier d'une prime comme annoncé le 7 mai dernier.

Les services à domicile, médicalisés ou non, ont pleinement pris part à la gestion de la crise sanitaire en assurant les interventions pour les actes essentiels auprès des personnes les plus fragiles et les plus à risque, ou en prenant en charge des sorties d’hospitalisation de patients contaminés ou non. Ils ont ainsi permis de limiter la pression sur notre système hospitalier.

A titre d’illustration, nos professionnels ont été au rendez-vous dès lors qu’il fallait soutenir et renforcer les équipes en établissements au plus fort de la crise en Ile-de-France et dans la région Grand Est.

Ces professionnels  - que ce soit en mode prestataire ou mandataire - ont été confrontés aux mêmes risques de contamination et ont pourtant continué, dès le premier jour, à assurer leur mission d'accompagnement malgré les difficultés d’approvisionnement en équipements de protection individuelle, d’absence totale de dépistage et des conditions salariales précaires  liées au système de tarification des services.

A ce titre, il nous semble nécessaire de faire connaitrer notre inquiétude et celle des centaines de milliers de professionnels du secteur du domicile sans distinction de leur statut face au caractère foncièrement inéquitable de l’attribution de cette prime censée reconnaître l’investissement et l’engagement sans faille des professionnels de nos secteurs d’activité tout au long de cette crise.

 
Retourner aux articles