Vous êtes ici

Toute l'actualité

La Branche des Entreprises de Services à la Personne.

L’ensemble des acteurs de la branche de services à la personne s’inquiète du retard des pouvoirs publics à mettre en œuvre le principal dispositif de formation pour les salariés de la branche depuis août 2019.

La branche des Entreprises de services à la personne alerte l’ensemble des salariés, employeurs, pouvoirs publics sur le gel du principal dispositif de formation pour les salariés de la branche depuis août 2019. La reprise de ce dispositif dépendant exclusivement de l’extension d’un accord de branche signé depuis le 25 septembre 2019 !!! 
En effet, après avoir réalisé la demande d’extension de cet accord en date du 28 octobre 2019 et malgré les engagements publics du ministre du travail, les partenaires sociaux viennent d’être informés que l’extension de cet accord n’est pas envisagée avant la rentrée de septembre 2020 !
 
Soit pratiquement plus d’un an après sa signature ! 
Ce délai de traitement de la demande d’extension est extrêmement problématique pour le secteur déjà en tension. En effet, le secteur des services à la personne rencontre d’ores et déjà de graves difficultés de recrutement, la Pro-A était alors un moyen de monter en compétences pour l’attractivité et la fidélisation des salariés (petite enfance, handicap, dépendance).  
Nous demandons à l’administration de jouer son rôle dans les plus brefs délais afin d’aider notre secteur qui ne peut attendre plus longtemps cette extension (de l’accord pro-A). 
La baisse du chômage qui est l’un des grands chantiers du quinquennat ne pourra se faire que si nous aidons les secteurs volontaires qui ne demandent qu’à recruter, former et accompagner les salariés.  
 
La Branche des Entreprises de Services à la Personne. 
Retourner aux articles