Vous êtes ici

Toute l'actualité

Info confinement : la FESP obtient des précisions

Durant cette nouvelle phase de confinement, la FESP s’organise pour vous tenir informé en temps direct des évolutions législatives et règlementaires afin de vous accompagner au mieux dans l’exercice de votre activité.

Vous avez été nombreux à nous interroger sur la possibilité de continuer, à compter de demain, d’exercer vos activités de services à la personne. La FESP a interrogé mardi soir le ministère de l’Economie et des finances ainsi que le ministère du Travail qui nous ont confirmé que toutes les activités de SAP, sans exceptions, pourront être maintenues pendant le confinement. Les activités au domicile qui ne relèvent pas de l'autorisation ou de l’agrément pourront continuer à être assurées dans le strict respect des règles sanitaires et avec l'accord du client.

 

Concernant le maintien des bénéfices du Crédit d’impôt pour certaines interventions obtenu par la FESP en mars dernier sera une nouvelle fois mises en œuvre. 

Ainsi donc l’Etat confirme ce dispositif jusqu’à l’abrogation de l’état d’urgence sanitaire pour :

+ les cours à distance et le soutien scolaire ;

+ l'assistance administrative ;

+ l'assistance informatique à distance.

 

 Par ailleurs, Brigitte BOURGUIGNON, ministre déléguée auprès du ministre des solidarités et de la santé vient de tenir une réunion avec les acteurs principaux des services d’aide et d’accompagnement à domicile (Saad) afin de faire un point d’étape avant la mise en œuvre du confinement. Cette réunion a été l’occasion pour la FESP de rappeler la nécessité de :

+ disposer gratuitement d’équipements de protection individuelle (gants, masques, blouses, etc.) ;

+ réactiver le dispositif de financement par le département des heures Apa / PCH non réalisées du fait de la COVID ;

avoir un protocole national adapté aux spécificités du domicile et à la réalité économique des structures.

De son côté, la Ministre a indiqué que :

+ un protocole d’intervention actualisé pour le maintien à domicile devra être publié prochainement ;

+ les personnels du domicile sont prioritaires pour réaliser les tests PCR ;

+ les services à domicile devraient disposer également prochainement de tests antigéniques ;

+ des travaux sont en cours entre le gouvernement et les conseils départementaux afin de pouvoir prendre en charge le surcoûts RH entrainés par la crise ;

+ des taxis devraient également êtres mis en place pour permettre aux intervenants une mobilité le soir ;

+ une campagne nationale en lien avec les pôles emplois devra être lancée pour permettre de répondre aux besoins RH.

Retourner aux articles