Vous êtes ici

Toute l'actualité

Message d'erreur

  • Deprecated function: Function create_function() is deprecated in require_once() (line 591 of /home/sespqnpp/www/includes/cache.inc).
  • Deprecated function: Function create_function() is deprecated in require_once() (line 591 of /home/sespqnpp/www/includes/cache.inc).
A. Lamisi (Berceau des Rois), S. Mawéné (Les Jeunes Pousses), M. Tibourtine (Fesp).A. Lamisi (Berceau des Rois), S. Mawéné (Les Jeunes Pousses), M. Tibourtine (Fesp).

Petite enfance Accueil du jeune enfant : la FESP porte ses mesures au ministère

Reçu par le ministère des Solidarité et de la Santé, la FESP a pu présenter ses mesures concrètes en faveur de l'augmentation du nombre de solutions de garde et d'accueil du jeune enfant et a pu se féliciter de réelles avancées.

La Fédération du service aux particuliers (FESP) a été invitée, le 16 septembre 2019, à présenter ses propositions dans le cadre des travaux ministériels portés par la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS). Composée de Samy Mawene (Les Jeunes Pousses), Armel Laminsi (Berceau des Rois) et Mehdi Tibourtine, directeur juridique de la Fédération, la délégation a développé les mesures indispensables pour harmoniser les pratiques réglementaires et légales sur les territoires.

Mesure phare portée par la FESP, l'augmentation de la capacité d’accueil des micro-crèches, de 10 enfants actuellement à 15, sous réserve de garantie de confort et de sécurité d'accueil, a vivement intéressée les interlocuteurs ministériels. Par ailleurs, la Fédération a insisté sur l'impact positif d'une telle mesure en termes de créations d'emplois et de nombres d'enfants accueillis. La délégation a, ensuite, confirmé souhaiter des règles nationales et homogènes qui pourraient être de disposer de 7 m² par berceau et, à titre dérogatoire, de 5 m² par berceau dans les zones densément peuplées dès lors que la structure disposerait d’un "espace de motricité" ou d’un espace extérieur de 20 m².

Harmoniser les règles de création de structure

L'évolution du taux d’encadrement a, entre autres mesures, également été examinée, la FESP proposant la présence d'un professionnel pour six enfants accueillis. Ce taux serait le même pour tous les établissements d’accueil. La délégation a salué la démarche du ministère de vouloir créer un guichet unique pour l’instruction des dossiers de création des structures. Néanmoins, la Fédération rappelé la nécessité d’introduire des délais de traitement des dossiers afin que cette simplification annoncée ne soit pas en réalité plus complexe pour les acteurs et les décideurs locaux.

Enfin, à la sortie de cette réunion, la FESP s'est félicitée de la décision du ministère de reprendre sa proposition de mettre en place un contrôle effectif des éventuels antécédents judiciaires des intervenants ou candidats à des emplois s'exerçant auprès d'enfants.

La commission-métier "petite enfance" animée par la FESP poursuit ses travaux en vue d'accompagner le ministère vers une réforme équilibrée et fortement créatrice de solutions de garde et d'accueil du jeune enfant.

Retourner aux articles