Vous êtes ici

Toute l'actualité

La Fesp accompagne les entreprises pour réaliser leurs recrutements Le plan «1 jeune, 1 solution »

« Un jeune, une solution », tel est le plan ambitieux annoncé par le premier ministre, Jean Castex,. L’objectif est d’accompagner les 750 000 jeunes qui sortent du système scolaire pour qu'ils puissent accéder au marché du travail et d’inciter les entreprises à embaucher plus rapidement les jeunes en leur donnant des perspectives d’avenir.

A cet effet, le gouvernement a annoncé des primes exceptionnelles du 1er Aout 2020 jusqu'au 28 février 2021 destinées à réduire très sensiblement le coût du travail et, ainsi,  de permettre aux employeurs de recruter des jeunes, dans certains cas, à un coût proche de zéro. Afin d’accompagner des entreprises du secteur des services à la personne et faciliter les embauches de jeunes, la Fédération, qui salue ces mesures, met en place, en relation étroite avec les prescripteurs de l’emploi, l’organisme paritaire de compétences de la branche OPCO EP et les organismes de formation en apprentissage (UFA) partenaires, un dispositif susceptible de vous aider à recruter des jeunes.

Pour cela, nous lançons une enquête nationale en ligne de recensement des besoins de recrutement, intitulée « Un jeune, Une solution ». En fonction de ses résultats, nous pourrons mettre en place les actions les plus adaptées au plan local  pour vous permettre de bénéficier de ces aides exceptionnelles qui sont les suivantes :

  • Une aide pour les employeurs d’apprentis ou de jeunes en contrat de professionnalisation de 16 à 29 ans révolus, du CAP au niveau master 2 ou ingénieur ; à hauteur de 5.000 € pour les mineurs et de 8.000 € pour les majeurs concernés pour des contrats conclus entre le 01/07/2020 et le 28/02/2021
  • Une aide de 4000 euros pour tout jeune de moins de 25ans (inclus)recruté entre aout 2020 et janvier 2021 sur un contrat d’au moins trois mois jusqu’à 2 Smic. La compensation de charges sera de 1000 euros chaque trimestre pendant un an maximum. L’employeur versera les cotisations avec les salaires du jeune et l’Agence de services et de paiement (ASP) compensera ces charges avec cette aide versée par trimestre pendant un an au plus.
Consultation du 29 juillet au 2 octobre en cliquant ici
Retourner aux articles