Vous êtes ici

Toute l'actualité

Buurtzorg et le modèle des équipes autonomes : quel avenir en France ?

Le modèle Buurtzorg est un modèle fondé en 2006 par Jos de Blok qui vise initialement à refondre l’organisation des soins infirmiers à domicile aux Pays Bas. C’est un service de soins de proximité où l’organisation hiérarchique est remplacée par une autonomie des infirmiers et infirmières qui s’organisent en petites équipes sectorisées et auto-gérées. Ce sont les équipes qui gèrent les plannings, l’identification des nouveaux patients, les relations partenariales ou encore les finances.

Depuis quelques années, la France s’inspire de ce modèle. C’est le cas d’Alenvi, structure d'aide à domicile, qui s'est créé en s’inspirant de Buurtzorg en 2016, pour que « les professionnels et leurs qualités humaines soient placés au cœur de l’activité ». Cette initiative n'est pas isolée.

 Avec Buurtzorg, les équipes sont formées et autonomes. Leur métier et leurs compétences sont mis en valeur par la responsabilisation de chacun. Ce modèle encourage la recherche d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. De leur côté, les organisations peuvent espérer un gain économique lié à la réduction du nombre de personnel administratif à terme ainsi qu’une diminution de l’absentéisme et du turn-over. Enfin, les bénéficiaires voient la qualité du service amélioré grâce à l’individualisation de la prestation liée à une organisation du travail plus flexible des intervenants au domicile. Ils bénéficient également de la réduction du turn-over et de la meilleure gestion des remplacements.

Dans le contexte actuel de crise sanitaire et de priorité donnée au domicile, ces nouvelles organisations inspirées de Buurtzorg semblent ouvrir une voie nouvelle pour le secteur des services à la personne du fait de leur caractère innovant et responsabilisant. Ce modèle de structures autonomes peut-il jouer un rôle dans la valorisation des métiers et la reconnaissance du secteur des services à la personne en France ?

 Pablo RUBINO

Directeur Amplea Conseil

Retourner aux articles