Vous êtes ici

Toute l'actualité

La FESP soutient la révision du diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social (DEAES) Nos propositions pour valoriser les métiers du domicile

La Fesp est associée au groupe de travail portant sur la révision du diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social (DEAES) initiée par la Direction générale de la cohésion sociale du ministère de la Santé et des Solidarités.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la mobilisation nationale en faveur de l’attractivité des métiers du grand âge, en ayant pour principaux objectifs de faire évoluer les métiers et les compétences pour mieux répondre aux besoins des personnes âgées.

Le groupe de travail a pour mission de repenser et de réécrire le référentiel de compétences et d’activités du diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social (DEAES) par bloc de compétences et en prévoyant des passerelles avec le Diplôme d’Etat d’aide-soignant.

La Fesp se félicite de l’ouverture de cette démarche de rénovation du diplôme concerné, s’inscrivant dans un calendrier de travail resserré, le ministère de la Santé et des Solidarités souhaitant que les nouvelles modalités puissent être mises en œuvre dès la rentrée 2021 et fait ses propositions d’amélioration.

 

Dans ce cadre, elle formule un certain nombre d’observations :

 

  1. Il nous semble que cette formation est déjà une formation adaptée aux métiers de l’accompagnement et du domicile.
  2. Nous regrettons cependant le manque d’attractivité des apprenants pour le domicile et sommes favorables à une fusion des spécialités.
  3. Nous demandons la fin des quotas et du concours d’entrée pour cette formation, en particulier pour les formations par la voie de l’alternance dont l’apprentissage.
  4. Nous sollicitons s’inscrire dans le référentiel un renforcement des techniques d’aide sanitaire et sociale qui s’acquièrent par des mises en situation pratiques.
  5. Nous souhaitons une prise en compte plus importante de la transversalité des compétences en lien avec la diversité des structures (structures, domicile, garde d’enfants …) et nous mettons en garde contre la multiplicité des stages obligatoires qui pourrait freiner le développement du recrutement par la voie de l’alternance.
  6. Nous sommes favorables à des passerelles avec d’autres diplômes du sanitaire mais également du médico-social.

 

 

 

Contact :nicolas.rousseau@fesp.fr

 
What do you want to do ?

New mail

 
What do you want to do ?

New mail

 
What do you want to do ?

New mail

 
What do you want to do ?

New mail

Retourner aux articles