Vous êtes ici

Toute l'actualité

Un levier supplémentaire pour la Fesp en faveur de son engagement pour l’Emploi La branche signe un accord cadre avec l’Etat pour le développement de l’emploi et des compétences

Mercredi 20 octobre 2021, à Paris, la branche des entreprises privées des services à la personne, représentée par Aline Mougenot, présidente de la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (CPNEFP), et tous les autres acteurs concernés ont signé avec l’Etat, représenté par Elisabeth Borne, Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, et Brigitte Bourguignon, Ministre déléguée auprès du Ministre des Solidarités et de la Santé, chargée de l’autonomie, l’accord-cadre national d’Engagement de Développement de l’Emploi et des Compétences (EDEC) pour les Métiers du Grand Âge et de l’Autonomie, l’EDEC a été élaboré par l’ensemble des branches professionnelles concernées et constitue l’une des mesures phares du plan d’action en faveur des métiers du grand âge et de l’autonomie

La Fesp se félicite du soutien de l’Etat au secteur des services à la personne via le plan d’investissement dans les compétences (PIC) 2018-2022. Elle participe activement avec les partenaires sociaux de la branche et de l’OPCO EP à la mise en œuvre de l’EDEC, inspiré des recommandations des rapports de Dominique Libault et de Myriam El Khomri, qui visaient répondre aux enjeux de à moyen et long terme du développement à développer à moyen et long terme l’attractivité des secteurs et des métiers et de à toujours mieux répondre aux besoins de recrutement.

Il repose sur trois volets d’action :

  • La promotion et le renforcement de l’attractivité des métiers pour attirer de nouveaux profils,
  • L’accompagnement à la montée en compétences des professionnels,
  • Le renforcement des mobilités et des passerelles entre les métiers, les certifications et les secteurs.

 

Au-delà de la conclusion de l’accord-cadre sur l’EDEC, l’engagement de la Fesp pour l’emploi dans les services à la personne s’est manifesté une fois encore durant ces deux dernières années :

  • en mettant activement en œuvre le plan Apprenti ’SAP engagé en 2019 avec un objectif de 5000 contrats d’apprentissage
  • en s’associant aux plateformes SAP de l’Ile de France
  • en renouvelant la convention AGEFIPH pour trois ans comprenant trois volets : recrutement, maintien dans l’emploi et développement de parcours de formation en alternance pour les personnes en situation de handicap,
  • en accompagnant activement le déploiement du dispositif 1jeune/1solution sous la forme d’actions d’insertion, de promotion des métiers et de recrutement
  • en renforçant significativement les relations avec Pôle Emploi en vue de la mise en place d’un plan d’actions spécifique pour nos métiers
  • En instaurant une coopération efficace avec la Délégation interministérielle pour l’accueil et l’intégration des réfugiés (DIAIR)
 
What do you want to do ?

New mail

 
What do you want to do ?

New mail

 
What do you want to do ?

New mail

Fichiers attachés: 
Retourner aux articles