Vous êtes ici

Toute l'actualité

Présentation des fractures numériques à NumériSAPJ. Hamelin, auteur du rapport, et A. Kirichian, membre de NumériSAP

Assistance informatique La fracture numérique présentée aux chefs d'entreprise

L'auteur du rapport public sur la fracture numérique, Joël Hamelin en a présenté les conclusions aux chefs d'entreprise de la commission assistance informatique du SESP. Rôle d'insertion sociale de l'accès à l'Internet et taux d'équipement des domiciles étaient au coeur des échanges.

Près d'un tiers des Français ne disposent pas d'un accès à l'Internet à partir de leur domicile. Ce constat était au coeur des échanges avec les chefs d'entreprises à la suite de la présentation par Joël Hamelin, l'un des auteurs du rapport public du Centre d'analyse stratégique (CAS), présenté dans le cadre des travaux de la commission NumériSAP 2.0 du Syndicat des entreprises de service à la personne (SESP), le 14 décembre dans les locaux de la FESP, à Paris.

Trois fossés numériques

Trois fossés numériques ont été repérés par les auteurs du rapports. Le premier fossé est d'ordre générationnel avec des personnes âgées laissées en marge des technologies de l'information et de la communication (TIC). Moins de 17 % des personnes de plus de 75 ans disposent à leur domicile d'un ordinateur alors que, par ailleurs, quatre personne sur dix âgées de 55 à 64 ans ne sont toujours pas équipées à leur domicile.
Le deuxième fossé est social et voit l'exclusion des TIC des ménages les plus démunis, à faible revenus, faible niveau de dplôme ou encore composés de personnes inactives non diplômées.
Troisième fossé numérique, le fossé culturel prive les moins instruits des opportunités de l'outil informatique. Soulignant que si cet aspect lié à l'éducation apparaît moins important que les deux précédents en termes d'accès au réseau, il est significatif en termes d'usages, Joël Hamelin explique qu'une "pleine exploitation des outils numériques nécessite des connaissances et des compétences loin d'être encore maîtrisée par tous."

Des propositions pour l'équipement du domicile

Constatant que la présence d'un enfant au foyer double la probabilité d'équipement de celui-ci en ordinateur, les rapporteurs établissent par ailleurs une corrélation entre de moindres résultats scolaires et l'absence d'ordinateur au domicile. Ainsi les propositions développées dans le cadre de la commission NumériSAP 2.0 mettent en avant un nécessaire effort des pouvoirs publics pour l'équipement des foyers, notamment les plus modestes, la mise en oeuvre de formations adaptées pour les plus jeunes ou encore l'adoption de programmes d'accompagnement personnalisés pour les personnes âgées notamment pour bénéficier de suivis médicaux à distance leur permettant de rester chez elles plus longtemps.

Retourner aux articles