Vous êtes ici

Les professionnels du domicile doivent bénéficier du dépistage

Communiqué de presse Les professionnels du domicile doivent bénéficier du dépistage

La FESP demande que les professionnels des services à la personne puissent bénéficier du dépistage, au même titre que ceux qui interviennent dans les EPHAD.

Depuis le début de l’épidémie, entreprises et salariés des services à la personne sont fortement mobilisés, aux côtés des associations et structures publiques, pour organiser le maintien à domicile des personnes les plus fragiles. Ce sont prés d’un million de nos ainés qui sont ainsi pris en charge. Ils le sont d’abord pour préserver les capacités hospitalières de prise en charge des personnes âgées pour éviter les hospitalisations. Ils le sont également car sollicités par les pouvoirs publics pour les sorties d’hospitalisation des guéris du virus afin de libérer les lits.    Or à ce stade, les intervenants ne bénéficient pas de manière satisfaisante des équipements sanitaires nécessaires à la protection des personnes aidées et des salariés. Ils ne disposent pas assez de masques, de gants et de blouses. 

Dans la logique évoquée par le gouvernement, ce samedi 28 mars, de développer des mesures de protections des séniors, la FESP demande que les professionnels des services à la personne intervenant auprès de publics de plus de 75 ans puissent bénéficier du dépistage, au même titre que ceux qui interviennent dans les EPHAD. 

Fichiers attachés: 
Retourner au live