Vous êtes ici

Toute l'actualité

Cahier de vacances de Business France La silver economie en Suisse

La Suisse connaît un vieillissement de sa population qui ne fera que se poursuivre dans les prochaines décennies. Cette situation s’explique en particulier par trois facteurs qui sont la fécondité décroissante, l’augmentation de l’espérance de vie et la migration qui est régie par les pouvoirs publics.

18, 7% de la population de plus de 65 ans

Le nombre de personnes de 65 ans représente 18,7% de la population. D'après les projections de l'Office fédéral de la statistique, cette part devrait progresser à près de 21% en 2025, plus de 24% en 2035 et excéder les 26% en 2045.

 Parmi les acteurs suisses silver eco :  les établissements apparentés EHPAD , et les prestataires d’aide et soins à domicile jouent un rôle déterminant. La Suisse recensait fin 2019 un total de 1 566 établissements médico-sociaux et presque 2 200 prestataires d’aide et soins à domicile.

+ La concurrence et le positionnement de la France

+ La concurrence locale / internationale

Ce sont 1 566 établissements médico-sociaux (99 622 places) qui sont recensés sur le territoire suisse et qui, pour la plupart, proposent des services de haute qualité. Ces établissements sont majoritairement indépendants ou font partie de petites chaînes indépendantes. D’un point de vue de leur répartition, ils sont à 45% privés et à 55% publics ou privés subventionnés. En plus des acteurs locaux très bien implantés comme Tertianium qui compte 80 établissements en Suisse ou Domicil Bern AG qui compte 23 établissements, on trouve des acteurs internationaux comme le groupe allemand Kursana AG qui compte 1 établissement ou le groupe français Orpéa qui a racheté le groupe Senevita qui compte 38 établissements.

 • Les établissements médico-sociaux emploient 134 433 personnes, pour l’équivalent de 96 453 postes à plein temps. Le personnel soignant et d’animation représente 67% des effectifs. Huit équivalents plein temps sur dix sont occupés par des femmes.

• L’offre locale d’aide et soins à domicile est également très développée avec près de 2 200 prestataires en 2018, qui servent plus de 367 000 personnes et emploient près de 52 000 personnes (23 554 équivalents plein temps).

 • Certains acteurs suisses sont également spécialisés dans d’autres domaines de la Silver Economy comme c’est le cas de Domosafety (analyse en temps réel pour services préventifs et télémédecine), Smartliberty (système modulaire de sécurité et de communication pour les soins de longue durée) ou Somfy Suisse (solutions domotiques pour une maison connectée).

 + Le positionnement de l’offre française

• La filière Silver Economy en France bénéficie d’une bonne structuration et de nombreuses actions de fédération, ce qui permet son renforcement à la fois sur le territoire français mais également à l’international. Parmi cette structuration, il existe par exemple les « Silver Régions » qui entrainent la création de pôles de compétences et favorisent l’innovation. A ce titre la France bénéficie en Suisse d’une image très positive et est considérée comme un modèle dans le domaine de la Silver Economy. • Certains acteurs français bénéficient déjà d’un rayonnement international et sont même déjà présents en Suisse comme par exemple Orpéa suite à son rachat de Senevita, ou Somfy Suisse.

 + Opportunités pour l’offre française 

+ Le maintien à domicile

• La volonté de vieillir chez-soi

• En plus des avantages notamment économiques que proposent les prestations d’aide et soins à domicile, c’est une réelle volonté de la part des personnes âgées de vieillir chez elles et d’entrer le plus tard possible dans un établissement médico-social. Mais pour que cela soit possible il faut que ces personnes puissent vivre chez elles en toute indépendance et sécurité, et les proches aidants jouent un rôle important dans le maintien à domicile.

 • Les quelques 2200 prestataires fournissant des soins ou de l’aide à domicile emploient près de 52 000 personnes (23 554 équivalents plein temps). Plus de 370 000 personnes bénéficient de leurs services (146 819 hommes et 220 559 femmes). Toutes prestations confondues, les coûts par bénéficiaire s’élèvent à près de 6900 CHF par an.

 • Pour ces raisons, le marché suisse présente différentes opportunités pour les sociétés françaises proposant des solutions innovantes dans le maintien à domicile.

Selon les scénarios démographiques, la population de plus de 65 ans connaîtra une croissance d’environ 84 % entre 2014 et 2045 pour passer de 1,5 M à 2,7 M de personnes de plus de 65 ans.

 

+ Le dossier électronique du patient

• La santé reste au centre des préoccupations du Conseil fédéral suisse, et dans le cadre de la « Stratégie Santé 2020 » il est question d’améliorer la qualité des soins médicaux tout en garantissant la sécurité des patients. C’est dans ce cadre qu’il a été décidé d’instaurer un dossier électronique du patient permettant à la fois pour les patients mais aussi les professionnels de santé d’avoir accès en passant par une connexion internet à des informations personnelles, des données ou encore des documents relatifs à la santé. Cette numérisation du dossier des patients devait être effectuée en 2020 pour les hôpitaux et d’ici 2022 pour les établissements médico-sociaux, et cela impliquera de nombreux changements et de nouveaux besoins en matière de solutions e-santé.

 

Pour en savoir plus,  ne manquez pas  la 5 -ème  édition des  French Silver Eco Days  à Fribourg,  le 15 octobre prochain.

+ Contact French Silver Eco Days : laurene.vidal@businessfrance.fr

 

Retourner aux articles