Vous êtes ici

Toute l'actualité

Semaine nationale de la dénutrition 3 questions à Jérôme Guedj

3 question à… Jérôme Guedj, coordonnateur de l’organisation de la Semaine nationale de la dénutrition pour le Collectif de lutte contre la dénutrition

+ Quel est l 'objet du collectif ?

Le Collectif de lutte contre la dénutrition, créé fin 2016 par le professeur Eric Fontaine, médecin nutritionniste et chercheur au CHU Grenoble, associe des acteurs venus de tous horizons : professionnels et établissements de santé, élus, patients, familles, aidants, .Il a pour ambition première de faire connaître cette pathologie silencieuse afin d’organiser au mieux sa prévention, son dépistage précoce et son traitement. Depuis sa création, le Collectif apporte une information préventive et curative à destination des professionnels comme du grand public. Outre l’organisation d’un colloque annuel sur la dénutrition, le Collectif a publié fin 2016 un manifeste, a créé un film de sensibilisation et formulé 14 propositions pour lutter contre la dénutrition comme repenser l’organisation des repas dans les établissements, organiser un dépistage précoce de la dénutrition en systématisant la pratique de la pesée et le contrôle de l’état bucco-dentaire…A la demande des pouvoirs publics, le Collectif de lutte contre la dénutrition a également contribué à l’élaboration du nouveau Programme National Nutrition Santé (PNNS) 2019-2023 paru fin 2019. Ce travail a débouché sur l’inscription du sujet dénutrition dans le 4ème PNNS : il instaure une Semaine Nationale de la Dénutrition. Cette semaine consacrée à la dénutrition se tiendra du 12 au 19 novembre 2020. Elle a pour principal objectif l’amélioration de la connaissance de cette pathologie par l’ensemble de la population : grand public, professionnels de santé et acteurs du médico-social. Cette sensibilisation à la dénutrition sera réalisée par l’intermédiaire d’évènements organisés sur tout le territoire français : ateliers formations, webinaire, atelier cuisine, atelier d’éducation thérapeutique du patient, conférences. Plus de 2.300 événements ont pu être organisés partout en France, dans un contexte sanitaire très contraint évidemment. Le Collectif anime à l’occasion de cette semaine une série de webinaires sur les thématiques suivantes : Dénutrition et COVID, Dénutrition et Personnes Âgées, Dénutrition et Prévention et Dénutrition et Cancer

Ces conférences sont accessibles à tous (inscription sur le site du Collectif :  https://www.luttecontreladenutrition.fr/semaine-denutrition-2020-les-webinaires/

 

+ En quoi les acteurs du domicile peuvent-ils être utiles à cette semaine ?

 L’objectif principal de la Semaine est la sensibilisation générale à la dénutrition : grand public mais également professionnels. Grâce aux équipes spécialisées et pluriprofessionnelles, cette sensibilisation est réalisée dans de nombreux établissements médicaux et médico-sociaux sur tout le territoire français Pour de nombreuses raisons, il faut reconnaitre que nous avons encore du elle mal à atteindre le secteur du domicile. Les acteurs du domicile, grâce notamment à leur contact direct et privilégié avec le patient, ont donc un rôle primordial dans cette semaine de sensibilisation.

Les actions organisées par les acteurs du domicile peuvent donc être de plusieurs types :

  • Sensibiliser les personnes à domicile en leur apportant une information sur la prévention de la dénutrition (maintien d’une bonne hygiène bucco-dentaire, converser un bon apport énergétique et protéique…), les premiers signes d’alerte, la conduite à tenir…
  • Identifier chez la personne au domicile les facteurs de risque ou premiers signes de la dénutrition pour faire remonter l’information et l’orienter vers une prise en charge adaptée.
  • Intensifier la formation des équipes au domicile pour optimiser cette sensibilisation et ce dépistage. Nous avons d’ailleurs une vidéo, élaboré par Gérond’If et le professeur Agathe Raynaud-Simon, spécialement conçue pour les professionnels du domicile. Je recommande d’ailleurs à tous les services et acteurs du domicile d’organiser des visionnages avec leurs équipes pour enclencher ou approfondir la sensibilisation. Vous pouvez la voir ici : https://www.youtube.com/watch?v=IIOBExK3GnU&feature=youtu.be

Les acteurs du domicile sont donc essentiels à la réussite de cette action de sensibilisation nationale.

+   25% des personnes de plus de 75 ans vivant seules sont touchées par la dénutrition, à l’heure du confinement n’avez vous pas peur que ce chiffre augmente encore ?

Le confinement a de nombreuses conséquences notamment sociales et touche particulièrement les personnes âgées vivant seules. A cause des restrictions sanitaires, les personnes âgées, particulièrement vulnérables à l’épidémie, reçoivent moins de visite de leurs proches et aidants et ne peuvent se rendre dans les lieux de restaurations collectives pour partager les repas. Tout ceci exacerbe donc l'isolement et le repli des personnes vivant seules et accentue donc le risque de dénutrition. C’est d’ailleurs une des principales raisons pour laquelle le Ministère des Solidarités et de la Santé a décidé le maintien de la Semaine de la Dénutrition : dans le contexte actuel, il faut redoubler d’efforts pour sensibiliser à ce problème et éviter une explosion de ce chiffre ! Dans ce contexte, le rôle des acteurs à domicile dans la prévention, le dépistage et la prise en charge de la dénutrition, n’est que plus important. 

 


Retourner aux articles