Vous êtes ici

Toute l'actualité

Le moment ou jamais pour recruter en alternance Bénéficiez de l’aide exceptionnelle

C’est le moment de mettre en place un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation Chaque année, environ 3000 alternants sont formés par la voie de l’alternance dans les entreprises de services à la personne, en particulier dans les activités de garde d’enfants, d’assistant (e) de vie et les fonctions supports (administratives, commerciales, qualité, responsable de secteur…). L’alternance et, plus particulièrement, l’apprentissage constitue une réelle opportunité pour permettre au secteur des SAP de recruter des jeunes ou à des moins jeunes de se reconvertir dans les métiers de la relation d’aide, porteurs de sens.

+Recruter des intervenants à domicile par la voie de l’alternance

L’enjeu est de répondre aux tensions sur le marché du travail que connait notre secteur en recrutant et en formant des intervenants à domicile par la voie de l’alternance. Nous reconnaissons tous aujourd’hui que cette voie est une voie d’excellence pour exercer un métier. Cette pédagogie de l’alternance permet à l’alternant d’acquérir des connaissances qui se transforment en compétences dans l’exercice du métier.

Du point de vue pédagogique, tout a été mis en place pour les accompagner dans la cadre d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation en adaptant la progression pédagogique et la fonction tutorale en fonction de la spécificité du métier

Les organismes de formation en apprentissage (OFA) préparent au titre d’Assistante De Vie aux Familles (ADVF) en un an, avec un rythme d’alternance d’un jour en centre de formation pour 4 jours en entreprise.
Tous les titres professionnels sont ouverts à l’apprentissage, y compris le 
Diplôme d’Etat d’Accompagnement Educatif et Social (DEAES) et le titre de responsable de Secteur. Le CAP Educatif Accompagnement de la Petite Enfance (EAPE) l’est également, selon des modalités particulières, compatibles avec la réalité du métier.

Les organismes de formation en apprentissage (OFA) préparent au titre d’Assistante De Vie aux Familles (ADVF) en un an, avec un rythme d’alternance d’un jour en centre de formation pour 4 jours en entreprise.
Tous les titres professionnels sont ouverts à l’apprentissage, y compris le 
Diplôme d’Etat d’Accompagnement Educatif et Social (DEAES) et le titre de responsable de Secteur. Le CAP Educatif Accompagnement de la Petite Enfance (EAPE) l’est également, selon des modalités particulières, compatibles avec la réalité du métier.

La réussite d’un parcours de formation en alternance est étroitement liée à la qualité de la fonction tutorale créée dans l’entreprise. Le tuteur est choisi pour son expertise du métier et ses capacités à transmettre son savoir, savoir-faire et savoir être. L’accueil, l’intégration et la formation d’un apprenti doit être inscrit dans le projet global de l’entreprise. On parle alors de la mise en place d’une fonction tutorale avec une implication du dirigeant et de l’ensemble des salariés de façon à installer une organisation apprenante recherchant l’autonomie de l’apprenti dans les situations de travail proposées. Si, dans le cadre de sa progression, il a fait la preuve qu’il est en mesure de réaliser les tâches et les missions attendues en toute sécurité pour le bénéficiaire et pour lui-même, l’alternant peut être amené à intervenir seul au domicile du bénéficiaire.

+ Pourquoi recruter dès maintenant
 Pour pouvoir bénéficier, pendant un an, de l'aide financière exceptionnelle de l’État destinée à l'alternance et l'emploi des jeunes : 5 000 euros pour un alternant de moins de 18 ans et 8 000 euros pour un alternant majeur.

Cette aide financière est éligible par toutes les entreprises de moins de 250 salariés, et par celles au-delà de ce seuil, si elles respectent l'objectif de 5% d'alternants dans leurs effectifs.

Montant de l’aide versée aux employeurs
8 000 € pour un apprenti majeur (>= 18 ans) et un contrat de professionnalisation (>= 18 ans et -30 ans) ;
5 000 € pour un apprenti mineur (<18 ans) et un contrat de professionnalisation (<18 ans).

+ Conditions
pour les contrats signés entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021.
pour des recrutements en apprentissage visant l’obtention d’un niveau Master 2 (niveau 7) au maximum et en contrat de professionnalisation visant le même niveau, un CQP (Certificat de qualification professionnelle) ou un contrat de professionnalisation expérimental).

 Bénéficiaires
les entreprises de moins de 250 salariés sans condition ;
les entreprises de plus 250 salariés à la condition qu’elles s’engagent à respecter un quota d’alternants en 2021.

Ou trouver l’offre de de formation en apprentissage ?
La FESP s’est rapprochée de CFA et d’Organismes de formation afin de les accompagner dans le développement de leur offre de formation en alternance dans nos métiers. Avec une trentaine de partenaires, nous couvrons une bonne partie du territoire national. Ces organismes mettent tout en œuvre pour identifier des candidats et sécuriser le recrutement tout au long de la formation.
 Notre rôle consiste à vous mettre en relation avec ces organismes de formation partenaires et de faciliter la mise en place d’une formation en alternance lorsqu’elle n’existe pas localement. C’est ce maillage territorial avec des formations en alternance à moins de 45 minutes d’une entreprise de service à la personne qui nous permettra d’atteindre au plus vite nos objectifs de 5000 apprentis dans notre secteur.

Vous souhaitez recruter en alternance, renseigner l'enquête en ligne https://www.fesp.fr/form/consultation-nationale-de-recrutement-1-jeune-1-emploi ou contacter :

+ Nicolas Rousseau
Directeur de la Formation

nicolas.rousseau@fesp.fr

0680383574

Retourner aux articles