Vous êtes ici

Toute l'actualité

Message d'erreur

Deprecated function : Function create_function() is deprecated dans eval() (ligne 1 dans /home/sespqnpp/www/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
La FESP a présenté le partenariat avec l'Agefiph aux dirigeants de SapLa FESP a présenté le partenariat avec l'Agefiph aux dirigeants de Sap

Insertion professionnelle Nice : la FESP sensibilise les employeurs aux handicaps

La FESP a organisé à Nice avec ses partenaires, Agefiph PACA, Agefos-Pme, Handy Job 06 et Pôle Emploi, une session d'information des employeurs de services à la personne sur l'embauche des personnes en situation de handicap. Une première qui sera suivie de sessions identiques dans d'autres villes.

Organisée le 23 novembre 2018, à Nice, par la Fédération du service aux particuliers (FESP) dans le cadre de son partenariat avec l'Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des handicapés (Agefiph), la session d'information des employeurs de Services à la personne (Sap) des Alpes-Maritimes, a permis de faire le point sur les aides existantes pour l'embauche de personnes en situation de handicap.

La session aura réuni l'ensemble des parties prenantes à l'insertion dans l'emploi des personnes handicapées, dont les services du conseil départemental, la Direccte, les représentants de l'Agefiph PACA et ceux d'Agefos-Pme, de Handy Job 06 et de Pôle Emploi.

Après la projection des trois vidéos de sensibilisation de la fédération, les échanges ont porté sur les spécificités des métiers des Sap et les moyens de surmonter certaines situations de handicap, voire de discrimination à l'embauche.

Surmonter freins et préjugés

La fédération a rappelé les cinq missions déterminées dans le partenariat : l'accompagnement des structures à le prise en compte du handicap, la mise à disposition d'outils permettant l'appropriation de la problématique du travail avec handicap, l'accompagnement aux situations de maintien dans l'emploi après la survenue d'un handicap, et la professionnalisation des équipes.

Plusieurs pistes d'(actions sont apparues lors des échanges, dont le recours au CDD "tremplin" qui sera développé en 2019, ou encore l'accompagnement à l'application des nouvelles obligations issues de la loi sur la liberté de choisir son avenir professionnel adoptée en août 2018 : application du taux minimal de 6 % de travailleurs handicapés pour toutes les structures y compris à établissements multiples, évolution de la déclaration sociale nominative, renouvellement des accords agréés, désignation d'un référent, etc.

Retourner aux articles