Vous êtes ici

Toute l'actualité

Message d'erreur

  • Deprecated function: Function create_function() is deprecated in require_once() (line 591 of /home/sespqnpp/www/includes/cache.inc).
  • Deprecated function: Function create_function() is deprecated in require_once() (line 591 of /home/sespqnpp/www/includes/cache.inc).
Plus de 35 dirigeants de structures présents à la réunion d'information Fesp / Cap 92Plus de 35 dirigeants de structures présents à la réunion d'information Fesp / Cap 92

Réunion territoriale La Garenne-Colombes : la FESP rencontre les dirigeants avec CAP 92

Cap 92 a invité la FESP à la rencontre des dirigeants de structures de services à la personne des Hauts-de-Seine. L'occasion d'échanges sur l'évolution de l'activité, les enjeux économiques et de recrutement, ainsi que les actions de défense engagées par la fédération.

Dans le cadre de son "Tour de France CCN SAP" 2019 et à l'invitation de la plateforme territoriale Cap 92, la Fédération du service aux particuliers (FESP) a tenu une réunion d'information des dirigeants de Services à la personne (Sap) le 18 avril à la Garenne-Colombes. Partagée avec l'intervention de l'éditeur de progiciel Ximi, la soirée a été l'occasion de faire le point sur l'actualité du secteur.

Evolution de la réglementation, point sur les intentions du gouvernement et les propositions de la FESP, mais aussi analyse des recommandations du rapport public "Grand Age & Autonomie" remis récemment à la ministre Agnès Buzyn, ont été parmi les temps forts des échanges. Les partenariats de la fédération avec les acteurs publics ont également émaillé les discussions, notamment en matière d'accès aux subventions d'équipement en télégestion pour les structures d'aide à domicile au titre de la convention passée entre la FESP et la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (Cnsa). D'autres dispositifs, dont celui mis en place avec l'Agefiph sur l'accompagnement des employeurs dans le recrutement de personnes en situation de handicap, auront fait l'objet de précisions auprès des participants.

Défendre les structures

Les questions des dirigeants ont permis de revenir sur les actions de la fédération auprès du gouvernement pour défendre la pérennité des structures. A titre d'exemple, la FESP a mobilisé les professionnels pour qu'ils fassent valoir leur droit face aux centres de santé au travail dont la plupart appliquent des tarifs surévalués par rapport au coût réel des visites d'information et de prévention. Grâce à l'accompagnement de la FESP, plus de 1 000 courriers ont d'ores et déjà été transmis par les structures adhérentes à leur centre de santé. Pour autant, le peu de réponses adéquates de leur part a incité la FESP à saisir la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, pour l'alerter sur ces situations illégales.

Les Sap n'échappent pas à la difficulté de recrutement que traversent actuellement la plupart des secteurs économiques en France. La question de la valorisation des métiers, notamment par l'accès au crédit de formation professionnelle mais aussi, plus largement, par un changement de regard de l'opinion et des décideurs publics ont également été évoqués.

Retourner aux articles