Vous êtes ici

Toute l'actualité

Message d'erreur

  • Deprecated function: Function create_function() is deprecated in require_once() (line 591 of /home/sespqnpp/www/includes/cache.inc).
  • Deprecated function: Function create_function() is deprecated in require_once() (line 591 of /home/sespqnpp/www/includes/cache.inc).
La délégation de la FESP et les conseillers du Premier Ministre lors de la remise du livre blanc.La délégation de la FESP et les conseillers du Premier Ministre lors de la remise du livre blanc.

Contemporanéité du crédit d'impôt La FESP remet son livre blanc aux conseillers du Premier Ministre

Une délégation de chefs d'entreprise de Sap de la FESP a été reçue à Matignon par les conseillers du Premier Ministre pour la remise officielle du livre blanc de la Fédération. Rédigé à la suite des travaux en commissions-métiers animées par la Fédération, le livre blanc porte plusieurs propositions, dont la mise en place de la contemporanéité du crédit d'impôt.

Menée par son président, Maxime Aïach, et son directeur général, Olivier Peraldi, une délégation de la Fédération du service aux particuliers (FESP) a été reçue le 12 septembre 2019, par les conseillers sociaux et fiscaux du Premier Ministre, afin que leur soit remis le livre blanc de constats et propositions de la fédération pour l'avenir des entreprises de Services à la personne (Sap) en France (en téléchargement ci-dessous).

Mesure phare présentée au gouvernement par la FESP depuis plusieurs mois, la contemporanéité du crédit d'impôt des Sap a été largement abordée lors des échanges avec le conseiller social et son homologue fiscal, au sein du cabinet du Premier Ministre.

La contemporanéité pour tous les métiers et tous les régimes d'exercice

La délégation de chefs d'entreprise, également composée de Jean-Charles Lopez (Allegro Musique), Corine Duplat (Home Privilège et Les Menus Services), et Léonidas Kalogéropoulos (Médiation & Arguments), a souligné à cette occasion son engagement en faveur de l'emploi et de la valorisation des métiers, dès lors que serait expérimentée la contemporanéité du crédit d'impôt. La FESP entend ainsi apporter toute sa contribution en matière de formation professionnelle, les parcours de carrière et la valorisation des métiers, y compris en matière de salaires.

L'enjeu de la valorisation des métiers est crucial pour le secteur. Il s'agit pour la Fédération de répondre à une problématique d'attractivité en proposant un plan de professionnalisation et de meilleures rémunérations.

Pour atteindre cet objectif, la FESP plaide pour une forte implication des entreprises dans le processus d'expérimentation du crédit d'impôt immédiat mis en oeuvre à partir de 2020 par le Gouvernement. 

200 000 emplois à sortir du travail "au noir"

Le livre blanc souligne que le dispositif de contemporanéité discuté et travaillé actuellement par la FESP avec les ministères aurait un impact très positif pour le développement de l'activité déclarée, estimée à 20 % d'heures déclarées supplémentaires dès la première année, en rétablissant une réelle compétitivité de l'offre légale par rapport aux prix pratiqués dans l'offre illégale du travail "au noir" ou "au gris".

Se félicitant de la récente déclaration du ministre des Comptes et de l'Action publique lors d'une réunion à laquelle la FESP participait, les représentants de la Fédération ont alerté néanmoins les conseillers du Premier Ministre sur l'absolue nécessité d'appliquer la mise en oeuvre de la contemporanéité du crédit d'impôt à tous les métiers du secteur et tous les modes d'exercices, prestataire, mandataire et délégataire.

Retourner aux articles