Vous êtes ici

Toute l'actualité

Maxime Aïach représentait les entreprises de Sap aux Assises des ServicesMaxime Aïach représentait les entreprises de Sap aux Assises des Services

Défense des services La FESP invitée par le GPS à présenter les enjeux des Sap

Hasard du calendrier parlementaire, l'intervention de la FESP aux Assises nationales des Services, aura été l'occasion de souligner la satisfaction de la FESP de voir adoptée le même jour, à l'unanimité des députés, sa proposition de contemporanéité du crédit d'impôt des Sap.

Le Groupement des professions de services (GPS) a invité Maxime Aïach, président de la Fédération du service aux particuliers (FESP), à présenter les enjeux des Services à la personne (Sap) en France, lors des 2e Assises des Services, le 24 octobre 2019, dans les salons de l'Assemblée Nationale, à Paris.

Aux côtés de nombreux intervenants prestigieux, tels que Bredan Berne, ambassadeur d'Australie en France, John Drummond, chef de la division "services" de l'OCDE, Godefroy de Bentzmann, président du Syntec Numértique, ou encore l'ancien ministre Pierre Méhaignerie, le président de la FESP a souligné l'importance pour le secteur des Sap de disposer enfin d'une stabilité réglementaire et fiscale. Cette demande de la Fédération aux décideurs publics est renouvelée chaque année, particulièrement en amont des débats parlementaires dans le cadre des projets de loi de finances et de financement de la sécurité sociales, comme c'est le cas durant les trois derniers mois de l'année.

Contemporanéité du crédit d'impôt

Néanmoins, hasard du calendrier, Maxime Aïach a pu se féliciter de l'adoption à l'unanimité des députés, une heure à peine avant l'ouverture des Assises, de la contemporanéité du crédit d'impôt des Sap, résultat d'un travail approfondi de plusieurs années de la Fédération avec les administrations du ministère de l'Economie et des Finances. La FESP a pu ainsi remercier publiquement le gouvernement et les députés pour cette décision qui, une fois élargie à l'ensemble du territoire en 2021, promet la création dans l'économie légale de plus de 200 000 emplois, essentiellement retirés de l'économie non déclarée, et entre 0,9 et 1,4 million d'euros de recettes pour les finances publiques dès la première année.

Expérimentée sur deux départements dès 2020, la contemporanéité sera élargie à l'ensemble du territoire national dès 2021.

Nike Tiempo Legend

Retourner aux articles