Vous êtes ici

Toute l'actualité

O. Peraldi, directeur général Fesp, S. Küntzmann, vice-présidente Fesp, P. Gattaz, président Medef, et J-M. Livowsky, DPE-ExpertO. Peraldi, directeur général Fesp, S. Küntzmann, vice-présidente Fesp, P. Gattaz, président Medef, et J-M. Livowsky, DPE-Expert

Innovation Université du numérique : la FESP innove pour les services à domicile

La Fesp était présente à l'Université du numérique qui s'est déroulée au siège national du Medef. A cette occasion la fédération a rappelé son engagement pour le respect de l'intervention humaine dans le recours aux technologies, ainsi que son offre mutualisée de protection des données pour ses adhérents.

A l'occasion de la 3e édition de l'Université du numérique organisée par le Medef, les 15 et 16 mars 2017, à Paris, la Fédération du service aux particuliers (Fesp), représentée par Sandra Küntzmann, vice-présidente, et Olivier Peraldi, directeur général, a rencontré les interlocuteurs structurants de l'innovation digitale ainsi que de nombreux décideurs entrepreneuriaux, tels que Pierre Gattaz, président du Medef, Thibault Lanxade, vice-président du Medef, Christian Nibourel, président du Groupement des professionnels de service (GPS) et président d'Accenture France, Denis Jacquet, président de Parrainer la Croissance.

Engagée depuis 2014 dans les réflexions sur l'évolution des modèles économiques et des métiers dans un environnement du domicile de plus en plus numérisé, qui a donné lieu à la publication de son livre blanc "Pour une filière des services à la personne en environnement numérique" (http://urlz.fr/4YZX), la fédération porte son souhait de voir mises en œuvre des expérimentations territoriales d'écosystèmes d'offres articulant intervention humaine au domicile et performance technologique.

Performance humaine et possibilités technologiques

Membre du Comité de pilotage national "silver économie" présidé par Gilles Schnepp, président de Legrand et placé sous l'égide des ministère de l'Economie et des Finances, et des Affaires sociales, la Fesp y défend une approche de la numérisation du domicile prenant en compte toutes les réalités de vie, bien au-delà des seules situations de perte d'autonomie, et alliant productions technologiques et industrielles avec la performance de l'offre servicielle et l'apport qualitatif de l'intervention humaine.

La question de la collecte et de l'exploitation des données personnelles se posent, par nature, avec une acuité particulière pour les services à la personne. La Fesp est la première fédération professionnelle d'entreprises de France à avoir signé une convention permettant à ses structures adhérentes de mutualiser les fonctions d'un Correspondant informatique et liberté, Jean-Michel Livowsky, DPO-Experts et membre du cabinet d'avocat Dezavelle-Livowsky, référencé auprès de la Cnil.

Cette avancée, jusqu'alors totalement inédite en France, rend accessible financièrement la protection des données personnelles à toutes les structures. Lors de l'Université du numérique, la fédération a souligné que l'univers du big data ne sera un levier de création de valeur qu'en étant utilisé en symbiose avec une intervention humaine qualitative et la sauvegarde d'un haut niveau de confiance de la part des clients et usagers.

En savoir plus : cliquer ici

Retourner aux articles