Vous êtes ici

Toute l'actualité

F.Bernard; J.Kosmann; C.Lelièvre; S. Kûntzmann; T.GrillotF.Bernard; J.Kosmann; C.Lelièvre; S. Kûntzmann; T.Grillot

Ministère des Affaires sociales Petite enfance : la FESP intervient en faveur de la mixité des métiers

Dans le cadre de ses actions favorisant l'égalité d'accès entre les femmes et les hommes aux différents métiers des services à la personne, la Fesp est intervenue au colloque organisé au ministère des Affaires sociales, à Paris, sur la mixité professionnelle dans la petite enfance. Objectif : valoriser les métiers pour sortir des stéréotypes.

La Fédération du service aux particuliers (Fesp) a été invitée à intervenir lors du colloque sur la mixité professionnelle, organisé par l'association pour la mixité et l'égalité dans la petite enfance (AMEPE), le 13 janvier 2017, au ministère des Affaires sociales, à Paris.

Représentée par Sandra Küntzmann, vice-présidente de la Fesp, la fédération a pu témoigner des actions concrètes qu'elle mène en faveur d'un meilleur équilibre entre les hommes et les femmes sur l'ensemble des métiers des Services à la personne (Sap). Si 94 % des employées du secteur sont des femmes, et même 99 % (!) pour les seuls métiers de la petite enfance, l'excès inverse existe aussi sur d'autres activités. Ainsi, par exemple, les intervenants à domicile en bricolage et jardinage sont composés à 90 % d'hommes.

Sandra Küntzmann a souligné l'importance de mieux valoriser les réalités des métiers des Sap auprès des différents publics, professionnels bien sûr, mais aussi les ménages qui font appel à des salariés pour des services à leur domicile.

Sensibiliser tous les publics

Le plan "mixité des métiers Sap" signé en octobre 2015 par la Fesp avec le ministère en charge des Droits des Femme et celui des Finances et de l'Economie, développe des actions concrètes de valorisation en s'attachant à modifier la façon de qualifier ces métiers d'abord par leurs aspects positifs, mais aussi non stéréotypés au profit de dénominations plus neutres.

D'ores et déjà, de nombreux chefs d'entreprise de Sap (femmes et hommes) adhérents de la fédération participent à des prises de parole lors de tables rondes professionnelles, mais aussi auprès des étudiants et lycéens à l'occasion de rencontres à Paris et dans les régions. Cela fut le cas récemment à Créteil lors des "72 heures de la mixité" le 8 décembre 2016, lors de la Semaine de l'entrepreneuriat au féminin en mars 2016 notamment à Lyon, Bordeaux et Marseille, ou encore en avril 2016 la participation de la Fesp au Forum "Elle active" à Paris.

Une prochaine intervention est programmée le 8 mars prochain dans le cadre de la Journée internationale des femmes, à la mairie du 5e arrondissement de Paris.

Lutter contre les stéréotypes sexués dans les métiers des Sap est également une réponse majeure pour desserrer la tension sur le recrutement dont souffre le secteur. En travaillant pour une meilleure accessibilité de tous à ces métiers, la Fesp œuvre en faveur de l'emploi de tous.

Accéder à la présentation de la Fesp au colloque du 13 janvier 2017

Retourner aux articles