Vous êtes ici

Toute l'actualité

Réunion du groupe de travail "alternance" de la FESP au Medef.Réunion du groupe de travail "alternance" de la FESP au Medef.

Formation professionnelle La Fesp lance une formation Bac+4 dédiée aux dirigeants de structure

La Fesp a réuni ses partenaires de la formation professionnelle pour faire le point sur les évolutions des formations par alternance sur le territoire. Objectif : passer à l'étape de déploiement du Bac + 4 dédié aux dirigeants d’entreprises de services à la personne.

Le 26 juin 2018, a eu lieu au siège du Medef, à Paris, la réunion de travail annuelle du Groupe « technique alternance » (GTA) organisée par la Fédération du service aux particuliers (FESP), réunissant les responsables des organismes de formation partenaires, mais également la Direction générale des entreprises (DGE), représentant le ministère de l'Economie et du Budget, et le représentant de la CFDT.

La mission principale du GTA est de réfléchir aux évolutions du secteur et de créer une dynamique nationale autour de l’activité des Services à la personne (Sap). Lors de ce temps d’échanges, près de vingt structures de formation, sur les cinquante du réseau de la FESP étaient réunis, venant de l’ensemble du territoire et portant sur les vingt-et-uns métiers du secteur.

Guy Loudière, directeur de la formation professionnelle et du développement de la fédération a dressé un bilan positif des douze mois écoulés, notamment par la forte hausse de signatures du nombre de contrats en Alternance, avec près de 2 200 contrats de professionnalisation sur l’exercice 2017. La réunion fut également l'occasion de souligner l’ampleur des travaux concernant la réforme de la formation professionnelle et l’enjeu stratégique pour la fédération et les organismes de formation partenaires.

Une formation innovante pour les dirigeants

Le GTA a décidé de porter ses efforts en 2018 sur le déploiement d’un programme de formation de niveau Bac+4, le Directeur services à la personne (DISAP), ouvert à l’ensemble des dirigeants en poste pour répondre aux obligations de la loi d’Adaptation de la société au vieillissement (ASV). La présentation fut réalisée par Daphné Kasprzak, directrice du développement d'ASKORIA qui en est l'organisme certificateur.

L’accès de cette nouvelle formation DISAP n’exige pas de diplôme ! Elle prend en compte l’expérience professionnelle et la valorise au même titre qu’un diplôme ; ce qui signifie qu’une personne ayant un niveau bac ou infra bac peut accéder au DISAP. L’entrée en formation se fait à partir d’une note d’intention validée, comportant des éléments significatifs de motivation et d’expériences professionnelles de dirigeant en SAP, en adéquation avec les objectifs visés et le contenu du programme.

Le DISAP permet entre autres de se préparer aux métiers de directeur d'agence, directeur de résidence service, ou encore de directeur de réseau ou de développement.

Une dynamique innovante au profit des structures adhérentes

Placée résolument sous le signe de l’innovation pédagogique, le GTA a vu la présentation d’une nouvelle formation autour du domicile connecté. La FESP travaille avec le Réseau Ducretet, créé en 1992 et spécialiste des télécommunications et de l’équipement de la maison connectée, qui forme des jeunes et adultes, des demandeurs d’emplois aux métiers de techniciens, vendeurs et conseillers avec un taux d’insertion supérieur à 90%.

Fort de ce contexte d’accélération de l’évolution technologique et de la maison connectée la FESP et le Réseau Ducretet se sont associés à un partenaire formation spécialiste du SAP, ELKAE dirigé par Carole Edon Lamballe, pour définir une offre de formation en adéquation avec ce nouvel environnement. 

Au regard des impacts nouveaux des objets connectés au sein du domicile, il a été proposé de faire évoluer un titre existant du Réseau Ducretet « le Conseiller Services en Electrodomestique et Multimédia » vers des produits et services nouveaux rattachés à la maison.  Le Conseiller Service est ainsi aujourd’hui, dans le cadre de son renouvellement au Registre national des compétences professionnelles (RNCP), devenu celui des Equipements Connectés (CSEC) proposé par la voie de l’apprentissage dès la rentrée 2018.

Cette rencontre a donné lieu à de nombreux échanges autour de la formation, notamment avec une présentation de la certification d'Agent polyvalent d’accompagnement et d’aide aux soins (APAAS) par Miriam Hanifi gérante d’Expairtises Pairformhand qui a suscité de nombreux échanges avec les participants, mais aussi de définir les opportunités de développement tout en garantissant une harmonie au travers des différents partenaires et les différentes régions d’exercice.

Par ailleurs, l’un des objectifs prioritaires de la FESP consiste à développer des unités décentralisées par apprentissage dédiés aux métiers des Sap et à consolider la professionnalisation du secteur autour d’une dizaine de titres et diplômes maximum pouvant être identifiés par tous, publics, entreprises, organismes de formation et familles.

La réunion s’est terminée par un premier bilan des conventions de la FESP avec la CNSA et l'AGEFIPH déployées en faveur de ses adhérents sur l’ensemble du territoire.

Retourner aux articles