Vous êtes ici

Toute l'actualité

Bonne année 2018 : une année au service de chacun, chaque jour !

La Fesp, ses syndicats et groupements membres formulent un vœu : que chacun puisse, en 2018, être aidé chaque jour ! Représentant les vingt-six activités du secteur, la Fesp accompagne ses adhérents pour qu'ils relèvent chaque jour, le défi des services à domicile, du soutien aux familles et aux personnes, du support et de l'aide au côté de chacun !

Avec la volonté de mettre à l'honneur la diversité et la richesse des métiers des Services à la personne (Sap), la Fédération du service aux particuliers (Fesp) et ses syndicats membres, vous transmettent leurs meilleurs vœux pour l'année qui vient. Qu'elle soit source de dynamisme pour tous, hommes et femmes, dirigeantes et dirigeants, intervenantes et intervenants des structures, et qui œuvrent avec volonté, professionnalisme et réactivité au côté de chacun.

Etre chaque jour au cœur de la vie, présents à chaque étape, de la plus tendre enfance à l’âge le plus avancé, quels que soient les besoins du ménage ou de la personne aidée, et cela, quel que soit le lieu du domicile. Parce qu'agir ensemble rend plus fort, la Fesp souhaite pour 2018 que chacun puisse être aidé chaque jour !

Accompagner chaque jour les dirigeants et dirigeantes de chaque structure de Sap, d'accueil du jeune enfant, de résidences-services, est également l’engagement de la Fesp et de ses syndicats membres. Une fédération au service de ses adhérents, toujours plus nombreux année après année. Merci de votre confiance !

2017 : la Fesp, 1ère fédération patronale de Sap

2017 aura conforté, grâce au comptage de la représentativité patronale par le ministère du Travail, la place de leadership de la Fesp sur le champ des entreprises de Sap, en totalisant 45 % des structures fédérées, ce qui la place loin devant les autres fédérations du secteur. Ce succès est celui de tous les adhérents qui montrent, par leur nombre et la constance de leur engagement au sein de la fédération, qu'elle est un partenaire influent dans la défense de leurs intérêts, à la fois constructif et crédible auprès des pouvoirs publics. Merci à vous tous !

2017 aura aussi été une année contrastée : les craintes de la fédération envers l'application de la loi d'Adaptation de" la société au vieillissement (Asv), ont été malheureusement confirmées par une complexité accrue des démarches auprès des conseils départementaux, et des pratiques contestables d'un grand nombre d'entre eux. Ces constats n'ont néanmoins pas empêché la Fesp de rester une force de propositions, notamment sur la tarification de l'aide à domicile, mais aussi pour tous les métiers. Le périmètre des Sap n'a en effet pas été remis en question en 2017, contrairement aux années passées.

Plus largement, 2017 aura vu la Fesp être reconnue au centre des enjeux du secteur en agrégeant autour d'elle et de sa proposition de subrogation l'ensemble des acteurs professionnels du secteur : fédération associatives (Admr, Una, AdessaDomicile), fédération des coopératives de Sap, émetteurs de Cesu, fédération bancaire, etc.

L'enjeu est tel que les discussions et travaux requièrent temps et énergie. Tous les ministres concernés et leurs équipes ont reçu la Fesp. Jamais autant de députés et sénateurs n'auront été rencontrés par la fédération en si peu de temps, particulièrement à la suite des élections législatives, durant tout l'été et à la rentrée. La Fesp souhaite que 2018 voit l'aboutissement de tous ces efforts. 

2018 : année de consolidation

Pour être chaque jour plus proche de ses adhérents, la Fesp a l'exigence constante d'amélioration de services concrets et directement utilisables ou valorisables par les dirigeants de structures de Sap. Qu'il s'agisse de transmettre les informations d'actualité du secteur, d'être en veille permanente sur la réglementation, d'alerter et de mettre en œuvre les actions décidées par ses adhérents lors des réunions des commissions "métiers", etc.

Que chacun puisse être aidé, c'est écouter et conseiller au quotidien notamment par la hot line juridique, mais aussi accompagner les adhérents pour former et professionnaliser les équipes, ou encore favoriser le développement et la croissance du secteur et des structures. Défendre les Sap, c'est non seulement représenter l'ensemble des activités du secteur, mais aussi les crèches et les résidences-services. Quels que soient les modèles économiques et la taille des structures, en Métropole ou dans les DOM, la Fesp porte les intérêts de ses adhérents.

Ainsi, 2018 sera pour la fédération l’année de l'achèvement de la première phase de partenariats avec les prestataires et fournisseurs de nos entreprises. Là aussi notre nombre fait poids. Merci à vous tous ! Nous avons noué des partenariats économiques et négocié pour vous des prix pour vos véhicules, votre informatique, vos fournitures de bureau, etc. Dans le cadre des obligations légales des entreprises, nous vous proposons également une convention de désignation d’un médiateur de la consommation à un tarif de cotisation accessible à tous.

La fédération fait faire des économies, mais donne aussi la possibilité d'obtenir des subventions. L’année qui s’ouvre verra le premier bilan du programme signé par la FESP avec la Caisse nationale solidarité et autonomie (Cnsa). Il s'agit du programme de financement de la modernisation et de l'équipement des structures d'aide à domicile le plus doté passé par la Cnsa avec une fédération professionnelle. Il porte sur neuf millions à répartir sur quatre ans. Au 31 décembre 2017, plus de 150 adhérents émargeaient déjà sur ce programme.

Aussi, la FESP vous souhaite une bonne et heureuse année 2018 !

Recevoir les vœux 2018 de la Fesp

Retourner aux articles